Assalamu alaykum / Bonjour,


Aujourd’hui, Ummaty Shop a tenté une plongée dans l’univers des couches lavables : Juste pour vous voici l’interview de Chaima Oum Anas, une spécialiste du sujet.

Assalamu alayki ukhty, peux-tu te présenter et présenter ton entreprise ?

3aleyki salam warahmatoullahy wa barakaatuh ma soeur,  Alors je suis une simple maman qui en découvrant les désastres sur les fesses de mon fils causés par les couches jetables a décidé de passer aux lavables.  J’ai donc acheér mes premières couches lavables aux 3 mois de mon fils .


Je suis devenue une militante contre les couches jetables, j’en parlais partout autour de moi et ça intéressait les sœurs, qui pour beaucoup d’ entre elles, ont pris la décision de passer au “lavables”.  En parallèle  je découvris les différents types de couches, avec les inconvénients et avantages qui en découlent  et j’ai décidé de me mettre à la confection de couches lavables. Éternelle insatisfaite des modèles que je voyais sur le marché, j’ai donc décidé d’inventer mon propre modèle (avec l’aide et le soutien de mon mari je dois l’avouer qui poussait les exigences pour avoir un produit le mieux possible).


Et c’est de là qu’est née ma micro entreprise qui j’espère se développera de plus en plus ….



Si je t’interviewe aujourd’hui, c’est parce que, comme de nombreuses mamans, je m’interroge sur les couches lavables. Peux-tu m’en dire plus (avantages, inconvénients, usage,…) ?


Alors oui bien sûr , je vais juste tâcher  de résumer tout en étant plus ou moins complète.


Les premières couches lavables que j’ai acheté pour mon fils étaient ce que l’on appelle des couches classiques, une couche en éponge avec une culotte de protection et un insert (partie absorbante) qui se clips dedans.  je n’avais pas de fuites donc ça c’est vraiment le point positif  des classique…. MAIS…. Elle sont grosses, sèche très lentement, les selles accrochent beaucoup au tissu  de la couche donc pas simple au nettoyage, les tâche ne partent pas aux lavage, et un gros inconvénient : pas d’effet au sec pour bébé.  Donc mon bébé à la peau sensible avait les fesses irritées. J’ai découvert les voiles “effet au sec” mais ça bouge dans la couche et au final je le retrouvais tout plié…

 

J’ai donc découvert les te1 et te2 (mon fils n’a tester que des te1 mais j’ai lu énormément d avis sur internet que ce soit sur les te1 ou te2).

 

Les te1 ce sont des couches qui ne nécessitent pas de culotte de protection car elle sont directement imperméables,  et les te2 c’est une culotte de protection avec un insert à l’intérieur.

 

Les te1 m ont beaucoup séduit  car la plupart ont l’intérieur en polaire ou micropolaire ce qui permet l’effet “bébé au sec”, elle sèchent très vite, sont plus fines, pratiques car les selles n accrochent pas (lorsque c est de la micro polaire); elles sont jolies, etc… MAIS elles fuient !  En regardant sur internet et en testant je me suis rendu compte que les te1 et te2 était des couches de journée et qu’elles ne se portaient pas la nuit. Même en journée on va dire qu’envrion 80 % des parents se plaignent de fuites au bout de 30mn, 1 h ou 2 h en fonction des bébés.En plus de cela, ils sont obligés de mettre beaucoup d’inserts donc au final la couche n’est pas si fine ….

 

Maintenant, comment marche les couches modernes et quels sont les avantages et inconvénients ?

 

Les couches moderne sont des couches en micropolaire à poches. On insert dans la poche un insert absorbant. Le tissu absorbant est un tissu qui absorbe 2 à 3 fois plus qu’un tissu absorbant habituel ce qui permet de diminuer considérablement l’épaisseur d’insert et donc l’épaisseur de  la  couche. Par dessus la couche se met une culotte de protection très fine c’est la partie imperméable donc elle est pas facultative

 

Les avantages : pas de fuite, effet au sec, sèche extrêmement vite (même les insert ! ce n’est pas le cas des te1), très douce, les selles n’accrochent pas, les tâches partent au lavage, taille unique (ajustable grâce à des pressions)…

 

Les inconvénients : les pressions sont un peu dures au début , et comme tout changement  il faut être accompagné  lors des premières utilisations pour bien tout faire comme il faut et après, comme la dit récemment une de mes clientes, ça devient un jeu d enfant!


Il parait (dixit les médias) que le maternage, le bio,… sont à la mode. De ton point de vue de professionnelle, notes-tu un engouement plus important en ce moment pour les couches lavables que précédemment ?


Je pense qu’effectivement avec en premier l’intérêt que porte la société au bio.., ils sont petit à petit allés au delà , mais je pense que malheureusement les notions de maternage, de parentalité  positive etc… ne sont pas encore assez répandues. Après, les couches lavables ne sont pas indispensable au maternage mais elles y contribuent car c’est dans le but de préserver nos bébés, leur santé, quitte à prendre un peu plus de temps pour eux. Bien qu’une étude ait démontré que les couches lavable, en comptant l’entretien, la mise en place, etc, ne prenaient que 10mn de plus par jour.  Mais, mine de rien, je trouve que c’est une preuve d’intérêt envers son enfant.


Mais oui, c’est sûr que je pense que c’est plus à la mode qu avant. C’est aussi que ça ne fait pas si longtemps que les jetables existent : il me semble qu’il y a 50 ans les couche étaient en caoutchouc avec une partie jetable qui se mettait à l’intérieur. Comme tout nouveau produit, ce n’est qu’après quelques années  que l’on découvre les effets néfastes de ce qui était une révolution à l époque.  Aujourd’hui, on s’aperçoit que les couches jetables étaient peut-être à l origine de stérilité  chez les petits garçons. Il faut y penser: les couches lavables ce n’est pas que des économies….


As-tu un dernier petit mot à glisser à nos lectrices?


Prenez du temps pour vos bébés.


Je ne parle pas que des couches lavables  mais de manière générale, n’écoutez pas ceux qui vous diront “tu portes trop ton bébé”, ” il va s’habituer à tes bras”, “laisse le pleurer sinon il sera capricieux” …. Renseignez vous sur le maternage  et la parentalité positive  si vous ne connaissez pas. Honnêtement je trouve que ces notions se rapprochent énormément du comportement que nous devons avoir avec nos enfant dans l’islam à quelques exceptions près bien sûr. Allah a mit en nous un instinct maternel qui nous donne envie de courir afin de répondre aux pleurs de nos bébés, alors courons… Pourquoi une mère se sent mal lorsqu’elle laisse son bébé pleurer ? Parce qu’elle n’a pas à le faire. Pourquoi essayer de supporter en se mettant dans la tête que c’est normal “faut bien qu’il s’habitue”. Un enfant qui pleure a ses raison de pleurer : si on ne répond pas à ses besoins, soit il pleurera plus fort, soit il arrêtera de réclamer quoi que ce soit et Bonjour la communication.


Les couches lavables, ce n’est qu’une conséquence de cette pensée. 


Je pourrais vous parler calcul en vous disant qu’en mettant des couches lavables vous faites d’énormes économies car c’est vrai, il faut l’avouer ; Mais je préfère cibler mon message sur l’amour envers nos enfants, et en parallèle sur le fait que les couches jetables sont très mauvaises pour ces bébé qu’on aime tant…. L’association des deux est vite fait !


Et puis bah un peu de pub quand même : n’attendez pas, passez aux lavables, passez au couches modernes, vous ne serez pas déçues. Je mets tout en oeuvre pour accompagner mes clientes du mieux que je peux. Si une cliente a des soucis, je fais tout ce que je peux pour l’aider dans ses premiers pas avec les couches : je ne veux pas qu’ elle investisse pour au final abandonner, et je ne travaille pas non plus des heures pour qu’elles décorent vos armoires !

Qu’Allah vous préserve  mes sœurs, je vous aime en Allah.


Barakallahu fyki ma soeur d’avoir accepté de répondre à cette interview, ce fut très enrichissant pour moi, et j’ai appris plein de choses. Qu’Allah Ar-Razzaq mette la baraka dans ta tijara et qu’Il ta3la préserve ta famille.


Vous pouvez contacter Chaima Oum Anas et lui commander de supers couches faites avec amour en cliquant  ICI

coucheslavables2

ummaty_shop
error: Contenu protègé