Qu’est ce que le ownschooling ?

Qu’est ce que le ownschooling ?

Assalamu alaykum / Bonjour,

Oui, vous avez bien lu…

Non, je n’ai pas fait de fautes…

Non, je ne voulais pas écrire homeschooling, unschooling ou autre…

Oui, je voulais écrire OWNschooling.

Mais alors, qu’est ce que le ownschooling ?

Pour faire bref, il s’agit d’un mix, d’un mélange entre différentes pédagogies. L’enseignant (ou le parent dans le cas de l’instruction en famille) va sélectionner au sein des méthodes existantes certaines choses et en délaisser d’autres.

Vous saisissez mieux ?

Plus concrètement, je vais vous présenter mon expérience, non pas en tant qu’enseignante ou maman iefeuse cette fois, mais en tant qu’élève.

Il faut savoir que j’ai été dans une école maternelle / primaire où j’ai fait du pur montessori mais ensuite, beaucoup de ownschooling. Ma maîtresse était une personne très impliquée et ouverte. Face à la classe unique que nous étions (tous dans une même salle de la TPS au CP ; puis dans une autre salle du CE1 au CM2), elle se devait de nous faire travailler un maximum en autonomie et créer une entraide et les plus grands et les plus petits.

Dans notre classe, l’espace était le “troisième éducateur, après l’enfant et l’adulte” (comme dans la pédagogie Reggio) : des coins pour se ressourcer, une communication entre l’intérieur et l’extérieur, ou encore un petit espace “créatif” où nous imaginions des pièces de théatre nous-même.

Dans notre classe, nous apprenions par “tâtonnement expérimental” en émettant nos propres hypothèses et notre enseignante nous laissait vérifier si oui ou non, nous allions dans le bon sens, Toujours dans l’esprit de la technique Freinet, nous avions des correspondant sénégalais avec qui nous échangions nos journaux de classe et de nombreux courriers. Puis, bien évidemment, vivant en pleine campagne, la “classe promenade” était une activité centrale dans notre école. Fermes, ateliers d’artisanat, mairies et institutions, ruches, casernes, ou encore forêts et champs,… nous en avons visités des endroits, tous plus passionnants les uns que les autres !

Dans notre classe, le matériel était à la disposition des élèves, à leur hauteur. Nous allions à notre guise choisir le plateau de transvasement, celui du système décimal ou les lettres rugeuses. Bon, vous l’avez compris, il y avait un côté Montessori certain. D’ailleurs, nous étions acteurs de la vie de classe et nous préparions ensemble le goûter et chacun à notre tour, nous nettoyions la table et la vaisselle. Le vendredi, c’était le jour de la pâtisserie : flan, crêpes, gâteaux divers,… C’était un super moment que nous attendions tous, des TPS au CM2 !

Dans notre classe, il y avait surtout un véritable échange entre les adultes et les enfants, un climat de confiance propice à l’apprentissage et une bienveillance dans nos relations que j’ai eu envie de reproduire en tant que maman-enseigante.

Chez nous, c’est comme dans ma classe de petite fille : on expérimente, on découvre, on fait du très formel, ou du très très informel, on a nos ateliers autonomes prêts à être utilisés, on part en promenade, découvrir le monde qui nous entoure, on en parle, on en débat, on joue en apprenant et on apprend en jouant.

Chez nous, on prend dans chaque pédagogie ce qui nous convient, en fonction du moment, de la matière, de l’enfant et de ce qu’il souhaite faire… (et de mes envies aussi).

Chez nous, on se dit qu’apprendre finalement ça fait partie du quotidien et qu’apprendre c’est comme on veut. L’essentiel c’est dapprendre… en se faisant plaisir !

Bref, vous l’avez compris : je suis loin d’être une puriste d’un courant pédagogique ou d’une quelconque méthode. J’aime piocher à droite à gauche et tester ce qui fonctionne ou non. Cela permet de se remettre en question et d’évoluer.

Alors, puisque own signifie en anglais “mon propre / ma propre”, ownschooling signifie “ma propre école”.

Je peux donc dire que je fais du ownschooling, “ma propre école”, à la sauce Ummaty Shop ^^

Et vous, comment enseignez vous à vos enfants ?

 

 

ummaty_shop
error: Contenu protègé