Assalamu alaykum / Bonjour,
Nous interviewons aujourd’hui une de nos soeurs qui a un métier très spécial…
“Merci d’avoir accepté de répondre à notre interview.
– Peux tu te présenter et présenter ton métier qui est malheureusement très peu connu ?Alaykoum salam ,merci à toi de m avoir proposée cette interview.

Je me présente,Céline Tahiri ,34ans, mariée et maman de 3 petites princesses.

Je suis interface de communication en langue des signes française (LSF) en profession libérale depuis mai 2011. Auparavant,j exercais ma profession dans une association de Montpellier,l ARIEDA.
Vous vous demandez certainement ce qu’ est une interface de communication en LSF …

Mon rôle est d’être la médiatrice entre les personnes entendantes et les personnes sourdes ou malentendantes. J’aide à la communication en traduisant du français à la LSF et inversement,ou en reformulant à l oral et à l écrit les propos de la personne entendante . Les sourds ou mal-entendants ne pratiquent pas tous la LSF. La plupart oralise mais la lecture labiale ne permettant pas la transmission complète du message, il faut reformuler afin qu’ il n y ait pas de malentendu dans la conversation.
J’exerce ma profession dans le domaine de la.vie quotidienne.  J’accompagne donc les personnes dans leurs rdv socio-médicaux, scolaires ,culturels … ( hôpitaux,tribunaux,administrations telles que la caf,la CPAM.. ).
– Comment se passe la prise en charge des enfants mal-entendants en France ? Et celle des adultes ?
Un bébé est diagnostiqué sourd ou mal-entendant assez tôt car depuis 2012,le dépistage précoce de la surdité est obligatoire dans les maternités françaises.
L objectif est de diagnostiquer au plus tôt la déficience auditive pour trouver des solutions rapidement.

Le bébé enchaîne alors les rdv médicaux pour définir son niveau de surdité  (légère, sévère,profonde ) et trouver la meilleure solution pour lui : appareils auditifs, implant cochléaire . Ce bébé devenu enfant fera de l orthophonie, aura des rdv avec un psychomotricien et un psychologue.
L enfant sourd ou mal -entendant sera scolarisé en milieu ordinaire mais sera accompagné d une AVS ou d un educateur spécialisé maîtrisant ou non la LSF .

Il y a plusieurs années,les enfants étaient dirigés dans des instituts de jeunes sourds où les cours étaient donnés par des professeurs spécialisés. Les cours étaient pour la plupart en LSF, mais faute de moyen,les instituts ferment et la politique française est d intégrer les enfants sourds avec les enfants entendants …
Ce n’est pas une très bonne chose car ces enfants intégrés sont souvent en grand échec.
Il serait bon de pratiquer le bilinguisme (oral et LSF) mais ce n est pas d’actualité dans notre pays.. les Sourds signant se battent pour cette reconnaissance… mais il y a encore beaucoup de travail..
Cet enfant sera suivi jusqu’à l’université et passera ensuite dans le pôle adulte,appelé  SIJS (Service d insertion des jeunes sourds).
Il sera aidé pour une formation ou pour trouver un emploi dans un premier temps.

Après avoir fait un dossier à la MDPH, l’adulte sourd pourra avoir la reconnaissance travailleur handicapé et pour donc bénéficier d’un suivi à l’ARIEDA ( pour ceux de notre région ). Un interface de communication l’accompagnera dans ses recherches d’emploi (rédaction de cv et de lettres de motivations, traduction lors des entretiens…). Lorsque la personne sourde trouve un emploi,l’interface sensibilise l’entreprise à la surdité afin d’éviter tout malentendu, et pour que l’intégration de la personne se passe au mieux.

Et je vous assure que ce n est pas simple… beaucoup de préjugés comme un sourd est forcément stupide…
– A ta connaissance, y’a-t-il des pays où c’est plus organisé et plus adapté ?
Oh oui! Malheureusement,en France nous étions très en avance il y a de cela près de 200ans. Pour preuve,c est un enseignant français,Laurent Clerc,qui a fondé la première école pour Sourds en 1817 aux États-Unis avec un Américain,Thomas Hopkins Gallaudet. Ce dernier est venu chercher l aide de Laurent Clerc,enseignant très réputé. 

Aujourd’hui, les écoles pour Sourds ferment en France alors qu’ aux États-Unis, il existe le Collège et l Université Gallaudet . L école fondée en 1817 a pris de l ampleur et c est un vrai campus avec des personnes sourdes qui a pris place…
Aussi beaucoup  de Français partent aux États-Unis pour appareiller leur enfant sourd ou mal-entendant car ils sont beaucoup  plus évolués qu’ en France…
Mais il y a aussi la Belgique,les pays nordiques qui sont très à l avance sur la prise en charge de la surdité…
En France,avec la loi de 2005 sur l’accessibilité, les Sourds pensaient que tout evoluerait… qu’ il y aurait des sous-titres à la télévision ,des interprètes dans les administrations publiques… mais malheureusement, cela se fait beaucoup trop lentement… d’ailleurs les politiques s’étaient donnés 10ans pour mettre en application cette loi… nous entrons en 2016 et cette loi a été prolongée… à croire que ce n’est vraiment pas la priorité en france,alors qu’ il y a 3milions de sourds en France. (Personnes nées ou devenues sourdes très tôt, et non les personnes devenues sourdes avec la vieillesse.),et que 200enfants par an naissent sourds en France…  ( source de 2010 de l’institut Pasteur et l’Union européenne des Sourds).

– Selon toi, quelles sont les plus grosses difficultés rencontrées par les familles d’enfants mal-entendants?
Le grand manque d information… les parents sont désemparés car les médecins ne parlent qu’avec des termes barbares et compliqués… les médecins peuvent selon la situation leur proposer un implant cochléaire qui demande une lourde intervention chirurgicale ( crane ouvert pour y implanter des capteurs…) . Tout le monde insiste sur le fait que l’enfant doit parler … mais parfois ce n’est vraiment pas possible alors les parents sont désemparés. Et ca se comprend…
Je pense que si les parents d’enfants sourds rencontraient des adultes sourds,oralisant et signant,ils pourraient relativiser et comprendre que même sans leur audition,leur enfant pourra très bien réussir sa vie.
Au lieu de leur faire peur… il faudrait leur donner la chance de bien communiquer avec leur enfant avec les signes notamment.
D’ailleurs les “bébés signes”sont de plus en plus utilisés dans les crèches pour aider le bébé à s exprimer et se faire comprendre avant l’acquisition du langage oral.
Tu parles ici des familles avec des enfants malentendants mais j aimerais ajouter que les enfants entendants avec des parents sourds rencontrent aux auss beaucoup de difficultés à cause du retard de la France… en effet,il n y a que trop peu d interprète ou d interface en LSF alors les Sourds demandent à leur enfant de se substituer à l interface lors d’un rdv médical par exemple.  Et ce n’est pas du tout le rôle de l’enfant! Chacun doit garder sa place. Cette situation est très difficile autant pour l’enfant que pour l’adulte.

Il serait bien que les choses changent vraiment!
– L’accès à la religion pour les personnes mal-entendantes en France : Voici une question que je me pose. Peux-tu nous en dire plus sur le sujet ?
L’accès à toute information quelle soit religieuse,culturelle,politique ,sociale… est difficile pour une personne sourde ou malentendante.
Étant convertie et travaillant avec mon voile, les personnes que je rencontre étaient très etonnees car pour eux “Céline ” c’est français alors pourquoi porter le voile… cet étonnement a  été constaté chez des musulmans et non musulmans. Alors je leur expliquais la différence entre religion et nationalité…

Pour les musulmans sourds que j ai pu rencontrer,la pratique de la religion se limitait pour la plupart à ne pas manger de porc et à faire le ramadan. Souvent on me disait que faire la priere était trop compliquée , car personne ne pouvait leur expliquer vraiment,leur famille ne pratiquant pas la LSF par exemple. ..

Comprendre le Coran est assez compliqué pour nous entendants,alors pour les Sourds c’est encore plus difficile Car l’accès à l’écrit n est pas simple.

Alors j ai fait des recherches pour les Sourds musulmans que j accompagnais et j ai trouvé une association sur Montpellier (qui existe aussi sur Lyon) : “donne moi un signe Montpellier”. C’est une association dont la presidente est une sourde convertie . Il y a des cours sur l’islam, des cours de LSF, des cours de traductions du coran et de hadiths et un service d interfaces.  Ils organisent des conférences ouvertes au public entendant et sourd.

C est vraiment super je trouve. Qu’ Allah les facilite et les récompense.
– Qu’aimerais tu voir changer rapidement ? Et pourquoi ?
J’aimerais que la loi de 2005 pour l’accessibilité s’applique rapidement : qu’ il y ait des interprètes et interfaces dans toutes les administrations publiques, l’accès aux informations facilité. Car trop de personnes sourdes sont isolées et ne se soignent pas par exemple car elles ne comprennent pas les termes médicaux. En 2016,il me semble plus qu’ important que tout le monde ait accès aux soins. Les hôpitaux se mettent à prendre des interprètes et interfaces mais c est loin d être suffisant!

J’aimerais que les parents soient libres de choisir le mode d éducation de leur enfant : oralisme,lsf,bilinguisme… car c’est au sein de la famille que peuvent se prendre les meilleures décisions car les parents sont ceux qui vont soutenir leur enfant. Ils se doivent d être bien informes et d être acteurs de tout cela.
– Si tu souhaites faire passer un message à nos lectrices, c’est l’occasion :
Apprenez la Langue des Signes Françaises! Dans certains collèges et lycées,il y a des options facultatives. C est une vraie langue avec une grammaire,une syntaxe,un vocabulaire… elle est juste visuelle et non orale .

Quand vous rencontrez une personne sourde ou mal entendante en difficulté, ne prenez pas peur. Il faut aller l’aider. Cette personne saura s adapter à votre communication. Elle a tellement l’habitude. Placez vous devant elle en articulant normalement , mimez, écrivez des phrases simples…
Nous apprenons beaucoup des différences de l’autre. Ca enrichit notre coeur et notre esprit.
– Baraka llahu fyki d’avoir pris de ton temps pour cet article, qu’Allah te récompense et te facilite.
Allah y Barfik . Amine.  Merci à toi pour ton humanité et ta gentillesse.
J espere ne pas avoir été trop longue sur certaines questions.. il y aurait encore tellement à dire…
Qu’ Allah te récompense et te facilite.”
ummaty_shop
error: Contenu protègé