Les lettres rugueuses Montessori de Balthazar

Les lettres rugueuses Montessori de Balthazar

Les lettres rugueuses Montessori de Balthazar

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

Comme vous l’avez surement remarqué, j’aime beaucoup la méthode Montessori et je m’en inspire souvent pour les mathématiques mais également pour l’apprentissage de la lecture.

Nous avons donc testé récemment le coffret Montessori des lettres rugueuses de Balthazar et nous en sommes ravis !

A quoi ressemble ce coffret ?

Ce coffret intègre le matériel sensoriel conçu par Maria Montessori : les fameuses lettres rugueuses. Les cartes sont en carton épais avec et les coins sont arrondis. Les lettres sont faites dans un tissu rugueux (style toile de jute) et, côté de chaque lettre, il y a de petites flèches discrètes pour apprendre à les tracer dans le bon sens. Les voyelles sont en rose et les consonnes en bleu.

Il y a également de petites cartes images avec un visuel pour chacune des lettres (bottes pour b, nuage pour n,…) ainsi qu’un cahier explicatif. Ce cahier donne des pistes aux parents (et/ou enseignants) pour présenter le matériel à l’enfant de la meilleure manière possible.

Concrètement, à quoi servent les lettres rugueuses dans la pédagogie Montessori ?

Le principe, si l’on simplifie la chose, est de permettre à l’enfant d’utiliser la mémoire de son corps pour apprendre à tracer les lettres et à repérer les sons. Il apprend mieux “avec la main”, c’est à dire en faisant les choses.

Les lettres vont être présentées par petit nombre : 2 ou 3 par jour. On évite de choisir des sons trop proches ou des lettres qui peuvent être confondues (b et d par exemple).

L’enfant devra repasser avec son doigt sur la lettre tout en prononçant le son de la lettre (et non son nom). Par exemple, on va lui donner le “p” tout en disant “ppppp” et non “pé”.

Ensuite, on peut associer les lettres aux cartes images ou à des objets du quotidien.

Ce qui est important, c’est de respecter le rythme de loulou et de le laisser vivre ce moment d’apprentissage dans le plaisir et la bonne humeur.

Ici, ce fût un franc succès et notamment auprès de la mini miss (2 ans et demi) : Elle va chercher son coffret quotidiennement, voire plusieurs fois par jour, pour le manipuler.

 

lettres rugueuses Montessori

 

Les plus grands ont aussi aimé jouer aux professeurs avec la mini en lui présentant à leur tour les lettres rugueuses.

Avec eux, j’en ai également profité pour retravailler le tracé des lettres. Tout d’abord, ils doivent repasser avec leurs doigts sur les lettres puis, je leur propose de tracer la lettre choisie dans un plateau de sable.

Ils aiment énormément cette activité !

Du coup, on a craqué… et nous nous sommes procurés le coffret des graphèmes rugueux Montessori de Balthazar.

Le voici :

Coffret des graphèmes rugueux Montessori de Balthazar

Vous avez compris, le principe est le même.

Et les loulous sont tout aussi fans !

 

Et vous, chères lectrices : ça vous plaît ?

 

 

 

Qu’est ce que le ownschooling ?

Qu’est ce que le ownschooling ?

Qu’est ce que le ownschooling ?

Qu’est ce que le ownschooling ?

Assalamu alaykum / Bonjour,

Oui, vous avez bien lu…

Non, je n’ai pas fait de fautes…

Non, je ne voulais pas écrire homeschooling, unschooling ou autre…

Oui, je voulais écrire OWNschooling.

Mais alors, qu’est ce que le ownschooling ?

Pour faire bref, il s’agit d’un mix, d’un mélange entre différentes pédagogies. L’enseignant (ou le parent dans le cas de l’instruction en famille) va sélectionner au sein des méthodes existantes certaines choses et en délaisser d’autres.

Vous saisissez mieux ?

Plus concrètement, je vais vous présenter mon expérience, non pas en tant qu’enseignante ou maman iefeuse cette fois, mais en tant qu’élève.

Il faut savoir que j’ai été dans une école maternelle / primaire où j’ai fait du pur montessori mais ensuite, beaucoup de ownschooling. Ma maîtresse était une personne très impliquée et ouverte. Face à la classe unique que nous étions (tous dans une même salle de la TPS au CP ; puis dans une autre salle du CE1 au CM2), elle se devait de nous faire travailler un maximum en autonomie et créer une entraide et les plus grands et les plus petits.

Dans notre classe, l’espace était le “troisième éducateur, après l’enfant et l’adulte” (comme dans la pédagogie Reggio) : des coins pour se ressourcer, une communication entre l’intérieur et l’extérieur, ou encore un petit espace “créatif” où nous imaginions des pièces de théatre nous-même.

Dans notre classe, nous apprenions par “tâtonnement expérimental” en émettant nos propres hypothèses et notre enseignante nous laissait vérifier si oui ou non, nous allions dans le bon sens, Toujours dans l’esprit de la technique Freinet, nous avions des correspondant sénégalais avec qui nous échangions nos journaux de classe et de nombreux courriers. Puis, bien évidemment, vivant en pleine campagne, la “classe promenade” était une activité centrale dans notre école. Fermes, ateliers d’artisanat, mairies et institutions, ruches, casernes, ou encore forêts et champs,… nous en avons visités des endroits, tous plus passionnants les uns que les autres !

Dans notre classe, le matériel était à la disposition des élèves, à leur hauteur. Nous allions à notre guise choisir le plateau de transvasement, celui du système décimal ou les lettres rugeuses. Bon, vous l’avez compris, il y avait un côté Montessori certain. D’ailleurs, nous étions acteurs de la vie de classe et nous préparions ensemble le goûter et chacun à notre tour, nous nettoyions la table et la vaisselle. Le vendredi, c’était le jour de la pâtisserie : flan, crêpes, gâteaux divers,… C’était un super moment que nous attendions tous, des TPS au CM2 !

Dans notre classe, il y avait surtout un véritable échange entre les adultes et les enfants, un climat de confiance propice à l’apprentissage et une bienveillance dans nos relations que j’ai eu envie de reproduire en tant que maman-enseigante.

Chez nous, c’est comme dans ma classe de petite fille : on expérimente, on découvre, on fait du très formel, ou du très très informel, on a nos ateliers autonomes prêts à être utilisés, on part en promenade, découvrir le monde qui nous entoure, on en parle, on en débat, on joue en apprenant et on apprend en jouant.

Chez nous, on prend dans chaque pédagogie ce qui nous convient, en fonction du moment, de la matière, de l’enfant et de ce qu’il souhaite faire… (et de mes envies aussi).

Chez nous, on se dit qu’apprendre finalement ça fait partie du quotidien et qu’apprendre c’est comme on veut. L’essentiel c’est dapprendre… en se faisant plaisir !

Bref, vous l’avez compris : je suis loin d’être une puriste d’un courant pédagogique ou d’une quelconque méthode. J’aime piocher à droite à gauche et tester ce qui fonctionne ou non. Cela permet de se remettre en question et d’évoluer.

Alors, puisque own signifie en anglais “mon propre / ma propre”, ownschooling signifie “ma propre école”.

Je peux donc dire que je fais du ownschooling, “ma propre école”, à la sauce Ummaty Shop ^^

Et vous, comment enseignez vous à vos enfants ?

 

 

La maison des couleurs – Maternelle

La maison des couleurs – Maternelle

La maison des couleurs – Maternelle

La maison des couleurs – Maternelle

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

La  maison des couleurs est une activité simple, inspiree des pédagogies alternatives, que vous pouvez proposer à votre enfant dès l’âge de 2 ans. En effet, celle-ci est très ludique et pour facilement attirer son attention.

 

Pour mettre en place celle-ci, vous avez besoin de peu de matériel :

  • une feuille blanche
  • des feutres aux couleurs que vous souhaitez aborder avec loulou
  • des petits objets de la même couleur que les feutres (nous avons choisi des petites grenouilles comme vous le voyez sur la photo mais vous pouvez prendre des bouchons, ou quoi que ce soit que vous ayez sous la main)

 

Déroulement de l’activité :

  • dessinez des maisons de couleurs différents sur la feuille
  • disposez les objets choisis à côté de la feuille en les triant par couleur (ou non en fonction du développement de l’enfant)
  • demandez à l’enfant de ranger chaque grenouille / bouchon / autre dans sa petite maison

 

Les bénéfices de cette activité sont nombreux :

  • apprentissage de l’autonomie
  • découverte des couleurs
  • apprentissage du tri et du rangement
  • motricité fine et coordination

 

Allez les mamounettes, il n’y a plus qu’à !  Enjoy !

Et n’hésitez pas à partager avec nous vos astuces autour de cette idée sympathique et éducative.

 

 

Faire participer les enfants aux tâches ménagères

Faire participer les enfants aux tâches ménagères

Faire participer les enfants aux tâches ménagères

Assalamu alaykum / Bonjour,

La lessive, la vaiselle, le rangement, le balai, les vitres, la poussière, la cuisine,… La liste des tâches ménagères est longue et non-exhaustive ! Il y en a toujours des nouvelles et des imprévues !

En tant que maman, ce n’est pas toujours évident de gérer ceci avec des loulous courant à droite et à gauche et surtout, mettant leur grain de sel dans notre boulot.

Avez-vous remarqué à quel point ils aiment défaire les piles de vêtements que nous venons de finir de plier (voire de repasser pour les plus courageuses) ?

Mais non, détrompez-vous, loulou ne veut pas vous embêter ! Il veut tout simplement participer à la vie du foyer mais, il ne sait pas encore comment s’y prendre.

Nous allons donc voir de quelle façon nous pouvons…

Faire participer les enfants aux tâches ménagères

Gardez bien à l’esprit le fait qu’il y a plusieurs avantages pédagogiques à cette “activité” un peu particulière. En effet, loulou va de cette manière :

  • avoir des responsabilités
  • apprendre diverses habiletés manuelles
  • se fixer un objectif et l’atteindre
  • se sentir utile au sein de la famille

Sachez également qu’un enfant à qui on aura répété sans cesse “Laisse ça, tu es trop petit”, aura beaucoup plus de mal à s’impliquer dans les tâches ménagères une fois devenu grand (quand je dis “grand” ici, je parle de l’adolescence).

Prenons l’exemple d’un jeune homme de 13 ans qui n’a jamais pu aider sa mère en étant plus jeune car celle-ci lui disait continuellement qu’il n’était pas capable de le faire. Celui-ci n’aura aucune raison de commencer à participer du jour au lendemain. Il considèrera que ce n’est pas son rôle.

Attention : il ne s’agit pas d’exploiter votre mini loulou en vous prélassant sur le canapé ! Pas du tout !

Il s’agit de l’occuper de façon utile pendant que vous êtes vous même occupée par le ménage ou par une autre affaire de la maison.

Pour vous aider, voici une liste des tâches que l’on proposer à son enfant en fonction de son âge (liste prise sur le blog “La cabane à idées“) :

De 2 à 3 ans :

  1. Ramasser des jouets pour les mettre dans un bac à jouets
  2. Ramasser et mettre les vêtements dans la corbeille de linge sale
  3. Sortir les vêtements du lave-linge (et poser les chaussettes sur le sèche-linge)
  4. Décharger le lave-vaisselle (ce qui est en plastique!!!)
  5. Faire la poussière avec un chiffon en microfibre
  6. Nettoyer les plinthes (avec un chiffon ou même avec une éponge et du savon)
De 4 à 5 ans :
  1. Toutes les tâches précédentes bien sûr
  2. Mettre la vaisselle sale dans le lave-vaisselle
  3. Passer l’aspirateur sur les coussins, le canapé…
  4. Sortir le sac poubelle de recyclage (rempli de cartons, papier…)
  5. Mettre la table puis la débarrasser
  6. Laver les vitres
  7. Mettre les chaussettes par paire
  8. Laver la vaisselle (avec de l’aide)
  9. Laver le lavabo avec une éponge
  10. Plier les serviettes de table
  11. Arroser les plantes

De 6 à 8 ans

  1. Toutes les tâches précédentes
  2. Etaler le linge à sécher
  3. Balayer
  4. Passer l’aspirateur
  5. Prépare le repas : trouver les ingrédients, laver puis couper (les carottes, les pommes de terre…)
  6. Etaler le linge sur le séchoir puis le ramasser et le mettre dans le bac du linge à repasser

De 9 à 12 ans :

  1. Toutes les tâches précédentes
  2. Passer la serpillère
  3. Sortir la poubelle

La liste est à modifier en fonction de votre propre foyer et de ce que vous devez y faire. Chez nous, les loulous sont également en charge des tortues (les nourrir et les couvrir le soir).

Ensuite, chacun a son petit truc qui l’attire On fait en fonction de leurs goûts : Loulou number 1 (6 ans) aime plier le linge donc je lui ai appris à plier les t-shirts et les pantalons. Loulou number 2 (4 ans et demi), quant à lui, se régale à frotter les vitres. Enfin, miss louloute number 3 (22mois), se fait un plaisir d’appuyer sur le bouton de la machine à laver pour lancer le lavage.

Et chez vous, comment ça se passe ? Les enfants mettent-ils la main à la pâte ? De quelle façon ?

La salle de classe idéale

La salle de classe idéale

La salle de classe idéale

Assalamu alaykum / Bonjour,

En tant que maman IEF ou tout simplement en tant que maman soucieuse de l’instruction des enfants, nous nous sommes toutes déja posées la question de la salle de classe.

Comment doit-on agencer celle-ci ? Que doit-on avoir comme équipement indispensable ? Quelles couleurs choisir et quels affichages sélectionner pour décorer au mieux cette pièce ?

Je me suis donc penchée sérieusement sur le sujet et je vous propose aujourd’hui de découvrir…

La salle de classe idéale

 

En juin 2014, un article très bien documenté de Slate indique que les salles de classe ont peu évolué depuis le 19ème siècle. La salle de classe ressemble dans la plupart des cas à ça :

salle de classe idéale vs classique

Cependant, de nombreuses études prouvent que les élèves et les professeurs gagneraient à évoluer dans une salle de classe plus ergonomique, pensée autour de l’apprentissage. Elle devrait suivre l’élève et le professeur dans leurs mouvements. Ces idées alternatives ont depuis longtemps fait leurs preuves en Finlande, pays de l’excellence scolaire.

La théorie, c’est bien beau me direz-vous, mais concrètement, elle ressemble à quoi cette fameuse salle de classe idéale ?

La voici :

La salle de classe idéale

Et voici les points essentiels de cet espace :

  • La lumière naturelle : les élèves exposés à la lumière naturelle ont de meilleurs résultats en mathèmatiques et en lecture que les autres
  • Des chaises pour se balancer : une étude a prouvé que le mouvement de bascule calme le cerveau, favorise la concentration et facilite la pensée logique
  • Des affiches inclusives qui représentent des minorités : il faut décorer les murs avec des images de personnes appartenant à des minorités ou qui sont traditionnellement désavantagés (exp : une femme scientifique)
  • Une température optimale : celle-ci se situe entre 20° et 23°
  • Du silence : le silence aide à se concentrer donc il est bien d’avoir des fenêtres isolées pour ne pas entendre les bruits extérieurs qui peuvent être perturbants
  • Un chemin de circulation accessible : pour que la classe soit inclusive, le chemin de circulation doit être suffisamment large pour qu’un fauteuil roulant puisse y circuler
  • Des plantes : plusieurs études monrent qu’avoir des plantes dans une pièce a un effet apaisant sur les enfants mais également sur les adultes

 

Nous allons maintenant découvrir en images quelques idées de salles alternatives et parfaitement adaptées à l’apprentissage :

La salle de classe idéale

Le “Space For Personalised Learning” par Gavin Hughes avec des bean-bags et des tables “cubes”

 

La salle de classe idéale Montessori

La salle de classe “Montessori” avec le matériel rangé sur des étagères à la portée des enfants pour favoriser l’autonomie dans l’apprentissage

 

La salle de classe idéale Steiner

La salle de classe inspirée de la pédagogie “Steiner-Waldorf” pour favoriser l’apprentissage par l’expérience et la pratique

 

Et vous, à quoi ressemble votre salle de classe ? Comment l’avez-vous aménagé et pourquoi ? Dîtes nous tout et n’hésitez pas à partager avec nous vos photos.

 

 

Education bienveillante, pédagogie alternative : une mode ?

Education bienveillante, pédagogie alternative : une mode ?

Education bienveillante : une mode ?

Assalamu alaykum / Bonjour,

En parcourant blogs et réseaux sociaux, je me suis aperçue que Maria Montessori est à la mode chez les musulmans. Filliozat aussi. Et d’autres pédagogies alternatives. Et d’autres méthodes d’éducation positive.

On en voit partout : Montessori par ci, Montessori par là, allaitement, portage et co-dodo, bienveillance à gogo.

C’est tendance !

Je me suis mal placée pour parler de ça me direz-vous…

C’est vrai, Ummaty Shop n’est pas en reste sur ces thèmes là et ce, car je suis tombée dedans quand j’étais petite.

Instruite par la pédagogie Montessori et Freinet, j’ai, à mon tour, en tant qu’enseignante puis en tant que maman, appliqué certains principes de ces techniques.

La bienveillance, c’est la même chose. C’est de famille. Ma mère, révolutionnaire pour l’époque, prônait la communication non-violente, détestait la VEO (Violence Educative Ordinaire) et, c’est tout naturellement, qu’une fois devenue mère de famille, je me suis formée à cette méthode éducative.

Cependant, à l’heure où une partie de la communauté musulmane ne jure plus que par les pédagogies alternatives (Montessori surtout) et par l’éducation positive, j’avais envie de m’interroger sur le statut de celles-ci dans l’Islam.

Alors…

Education bienveillante, pédagogie alternative : une mode ?

J’ai envie de répondre oui.

En effet, il y a quelques années on aurait jamais imaginé ce courant de pensée se répandre autant dans la communauté et ce, à cause du fait que nous reproduisons dans la plupart des cas les schémas éducatifs parentaux. A ce propos, je vous invite d’ailleurs à lire cet article très intéressant : http://www.les-supers-parents.com/la-violence-educative-ordinaire-eradiquer-en-10-etapes/

Les pédagogies alternatives, c’est la même chose. La démocratisation du net et la facilité d’accès aux informations vont de paire. Ainsi, avec l’avènement de l’aire “internet”, les mamans ont eu soudain un accès illimité à nombre d’informations et ont pu découvrir la méthode Montessori et d’autres.

Mais j’ai aussi envie de répondre non.

Non, car dans notre communauté nous avons des soeurs qualifiées, qui sont formées et dont c’est le métier (ou du moins la passion) et qui sont tout à fait aptes à enseigner selon la technique Freinet ou la pédagogie Montessori. Pour certaines, cela fait des années qu’elles baignent dans ce milieu alors non, dans leur cas, c’est loin d’être un effet de mode.

Non également car l’Islam est parfait, l’Islam est complet. Allah ta3ala nous aurait-il laissé sans aucune orientation, aucune directive pour l’éducation de nos enfants ?

Certainement pas !

Je conseille donc de revenir aux ouvrages islamiques qui traitent de l’éducation des enfants et vous verrez que la bienveillance ne vient pas de Filliozat, de Faber et Mazlisch ni même de Jane Nelsen.

La bienveillance est inhérente à l’Islam. De nombreux ahadtihs prouvent cela. A ce propos, je partage avec vous un extrait de “L’éducation des enfants et les bases de leur formation” de Cheikh Ferkous (texte intégral ICI) :

“Parmi les devoirs de l’éducation de l’enfant : être clément et gentil avec lui et se comporter avec souplesse et sans rudesse envers lui, notamment de la part des parents ou ceux qui prennent leur place, tels que le grand-père ou l’oncle, parce que la rudesse en éducation n’engendre que rudesse dans le comportement. Dans un hadith authentique rapporté par El-Barâ’ Ibn `Âzib رضي الله عنه où il dit : j’ai vu le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم portant sur son épaule El-Hassane Ibn `Ali, et disant :« Seigneur, je l’aime, aime-le aussi »(10).

En-Nawawi commenta ce hadith en disant : « Ce hadith prouve qu’il convient d’être doux, clément et bienveillant envers les enfants »(11).

Aussi, l’enfant a besoin de quelque chose de concret de la part de ses parents pour qu’il puisse sentir l’amour, la tendresse et la compassion qu’ils lui vouent. Ces sentiments peuvent se concrétiser en l’embrassant, en le portant, en le cajolant et en lui caressant la tête et le visage ou le prendre dans leurs bras. Abou Hourayra رضي الله عنه a dit : El-Aqra` Ibn Hâbis, ayant vu l’Envoyé d’Allah صلَّى الله عليه وسلَّم embrasser El-Hassane Ibn `Ali, dit : « J’ai dix enfants et jamais je n’ai embrassé un d’entre eux ! ». Le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم le regarda, puis lui dit : « On ne fera pas miséricorde à celui qui ne fait pas miséricorde »(12). Il est aussi rapporté dans un hadith authentique qu’un bédouin vint au Prophète d’Allah صلَّى الله عليه وسلَّم et lui dit : « Vous embrassez les enfants ! Nous ne le faisons pas ». Le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم dit : « Il ne m’appartient pas de mettre la miséricorde dans ton cœur après qu’Allah te l’ait ôtée(13) »(14). Ce qui confirme ce sens, c’est ce qu’El-Boukhâri a rapporté d’après Oussâma Ibn Zayd رضي الله عنهما qui dit : « Le Messager d’Allah صلَّى الله عليه وسلَّمavait l’habitude de me prendre, me mettre sur l’une de ses cuisses et El-Hassane sur l’autre, puis nous embrassait et disait : « Ô Allah ! Soit Miséricordieux envers eux, car je suis miséricordieux envers eux » »(15).

D’une autre part, le traitement des enfants par leurs parents avec cet amour et affection exige d’être équitable envers eux et ne pas donner préférence aux garçons par rapport aux filles et léser la femelle dans son droit de protection, de considération et de bienfaisance. Ce genre de préférence est considéré parmi les habitudes d’El-Djâhiliyya (l’ère préislamique). Ce qui est recommandé plutôt est de considérer justement les garçons et les filles, ainsi que les garçons entre eux ; en ne faisant pas des dons aux uns sans le faire aux autres, ou les filles entre-elles ; autant par l’affection, le traitement, l’amour, le don ou toutes autres considérations, vu ce qu’a dit le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم à El-Bachîr Ibn Sa`dرضي الله عنه, qui favorisa d’un cadeau l’un de ses enfants parmi d’autres : « As-tu donné à tous tes enfants la même chose que celui-ci ? ». Il répondit négativement. Il dit alorsصلَّى الله عليه وسلَّم: « Craignez Allah et soyez juste envers vos enfants »(17).

D’une troisième part, le petit enfant peut se conduire d’une manière qui irritera ou embarrassera les parents, ce qui ne doit pas les rendre durs ou violents envers lui, vu son jeune âge et ses aptitudes intellectuelles qui ne se sont pas encore développées ; mais il doit être traité avec douceur. En effet, il est rapporté que le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم dit dans un hadith authentique : « Allah est Doux et Il aime la douceur. Il rétribue pour la douceur ce qu’Il ne rétribue pas pour la violence »(18). Dans un autre récit : « Quiconque est privé de la douceur est, en effet, privé de tout le bien »(19).

De ce fait, prendre en considération la méthode de la douceur et du pardon fait de la relation de l’enfant avec ses parents une relation d’amour qu’il ressent en lui-même et grâce à laquelle il s’incline toujours envers eux et écoute leurs conseils et leurs recommandations. Par contre, la violence exercée sur l’enfant durant son enfance engendre la violence de son caractère à l’âge adulte, et la rudesse subie par l’enfant dès son jeune âge fait sa rigidité envers ses parents une fois devenu adulte.”

Il y a énorméments d’autres exemple dans le Saint Coran puis dans la Sunna de notre noble Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم, à ce sujet.

Je voulais également vous faire partager cette courte vidéo de Cheikh Al Albani rahimahu llah sur le fait de corriger ses enfants :

 

Tout ceci, mes frères et soeurs, pour nous rappeler, et à moi-même en premier lieu, que nous avons dans notre religion de nombreux conseils quant à l’éducation de nos “amanat”. Ne négligeons pas ces orientations au profit de méthodes, certes très bénéfiques pour certaines, mais qui ne sont pas comparables avec la sagesse de Notre Seigneur et Créateur.

Après tout, qui nous connaît mieux que lui ?

Quelques ouvrages bénéfiques :

 

—————————————————————————————————————————————–

Attention : Cet article ne veut pas dire, ni ne sous-entend que ces méthodes sont interdites. Il s’agit juste d’un rappel que nous nous adressons à nous-même puis à l’ensemble de la communauté.

Voici d’ailleurs une fatwa autorisant la pédagogie Montessori : http://www.3ilmchar3i.net/article-la-methode-montessori-pour-l-education-des-enfants-79175229.html

 

Crédit photo
La Découverte Du Monde (DDM) en maternelle: programmation à imprimer

La Découverte Du Monde (DDM) en maternelle: programmation à imprimer

Assalamu alaykum / Bonjour,

On entend souvent parler de DDM ou Découverte Du Monde quand on se renseigne sur les programmes des classes de maternelle. Concrètement, qu’est-ce que c’est ?

Durant le cycle 1 (qui comprend la petite, moyenne et grande section), l’enfant va se transformer physiquement mais aussi mentalement. Il va développer de nouvelles capacités cognitives et intellectuelles, ainsi qu’une certaine curiosité pour le monde qui l’entoure.

De lui-même, l’enfant voudra découvrir ce monde proche et comprendre pourquoi les choses fontionnent de cette façon. L’adulte enseignant va pouvoir s’appuyer sur ce goût de l’exploration et de l’expérimentation pour rendre le “travail” en classe ludique et passionnant.

La Découverte Du Monde à l’école maternelle répond à une programmation qui s’articule autour de trois axes :

  • Le vivant (l’être humain, le monde végétal et animal)
  • La matière (les matières, les matériaux, les éléments)
  • Les objets (utiliser, découvrir, fabriquer, et décrire des objets usuels)

Bien évidemment, il existe une progression en fonction des classes et ce, afin d’adapter au mieux les activités au développement de l’élève.

Pour vous aider, voici un document qui explicite dans un tableau très clair et complet la programmation complète attendue durant les trois années de maternelle en France. Le document est imprimablePROGRAMMATION COMPLETE DDM MATERNELLE

Les objectifs de cette “matière” sont les suivants :

  • passer du raisonnement enfantin au raisonnement “de cause à effet”
  • passer de l’intérêt lié au vécu, très subjectif, à l’intérêt porté aux faits scientifiques, donc plus objectif
  • passer d’un langage événementiel à un langage scientifique (parce que, chaque fois que,..)
  • passer des représentations événementielles aux représentations scientifiques

Dans les pédagogies alternatives, type Montessori, Freinet ou encore Steiner, la part belle à l’exploration du monde est faite. L’enfant va découvrir et s’initier aux différentes notions du programme en manipulant, expérimentant et en faisant ses propres expériences. Selon Célestin FreinetUne science n’est valable que si elle est le fruit du Tâtonnement Expérimental” (1966).

Enfin, je vous invite à consulter un document très instructif produit par l’académie de Versaille (en cliquant ICI). Vous y trouverez des exemples de thématiques et d’activités à faire en DDM, ainsi qu’une explication concrète et simple du programme pour la maternelle.

Et vous, quels thèmes avez-vous abordé via la Découverte Du Monde avec vos loulous ?

Les attrimaths – Fiches modèles à imprimer gratuitement

Les attrimaths – Fiches modèles à imprimer gratuitement

Assalamu alaykum / Bonjour,

Les attrimaths sont des mosaïques colorées, des formes géométriques (hexagone, losange, triangle, trapèze,…) avec lesquelles l’enfant va pouvoir s’amuser de différentes manières :

  • en jeu libre
  • pour composer des figures imaginaires, des rosaces ou des mandalas
  • pour s’initier aux formes géométriques, apprendre à les reconnaitre et les nommer
  • avec des fiches modèles (à imprimer gratuitement en cliquant ICI, ICI ou encore ICI)
  • pour travailler le tri et la catégorisation des formes ou des couleurs

Ce jeu s’utilise sur un plan horizontal mais votre loulou peut, s’il le souhaite, transposer ses constructions sur le plan vertical. On remarque encore une fois ici la grande variété de jeux possibles avec les attrimaths.

D’un point de vue pédagogique, on leur trouvera de nombreux avantages :

  • travail sur la motricité fine
  • travail de créativité
  • introduction de la notion de symétrie
  • initiation aux couleurs et à la géométrie
  • apprentissage du travail à partir d’un modèle en couleur, en noir en blanc, ou autre

Ce jeu, d’inspiration Montessori, ravira toutes les mamans (pratiquant l’IEF ou non), qui ont des enfants entre 3 ans et… 99 ans !

Enjoy !

Petit Plus : Vous pouvez trouver les attrimaths en bois en cliquant ICI

Atelier de vie pratique : Le cadre d'habillage

Assalamu alaykum / Bonjour,

Parmi les ateliers de vie pratique issus de la pédagogie Montessori, on retrouve celui (ou ceux ) qui tourne(nt) autour des cadres d’habillages. Concrètement de quoi s’agit-il ?

Atelier de vie pratique : Le cadre d’habillage

Il s’agit de d’initier mini-loulou au nouage de lacets ou au boutonnage. Maria Montessori a imaginé pour cela un matériel d’apprentissage des mécanismes de fermetures des vêtements. Elle décrit une série de cadres en bois doté chacun d’une fermeture différente ; un pour les boutons, un pour les lacets, un pour le zip, un pour les pressions,…

L’enfant ne va pas s’exercer directement sur lui et cela sera plus simple. La découverte et l’acquisition du geste exact en seront facilités. Et surtout, ça cloisonne le temps d’apprentissage du temps d’habillage. Donc normalement votre loulou n’aura pas l’envie soudaine de s’exercer au moment de sortir (quand vous avez déjà 30 minutes de retard à votre RDV)… Quoi que..

Le matériel Montessori c’est cher ?

Oui.

Pour être claire, oui c’est assez cher.

Alors ce que nous avons fait ici, c’est récupérer des cartons de pizzas (vides bien sûr) propres. Nous les avons coupés de façon à ce qu’ils aient plus ou moins la dimension du matériel Montessori (30 x 40 cm). Nous avons également récupéré des vêtements trop petits des loulous avec divers systèmes de fermetures.

En mettant une veste à zip sur un carton de pizza, un gilet à boutons et une jolie robe de bébé avec le dos à lacets, nous avons réussi à faire quelques jolis cadres assez conformes aux ateliers Montessori.

Ludique et éducatif

Allez, c’est parti les mamounettes : à vous de jouer et de proposer cet atelier ludique et instructif à votre petit-bout !

N’oubliez pas qu’en pédagogie Montessori, on montre une fois à l’enfant le déroulé de l’exercice et qu’ensuite, on le laisse faire sans intervenir (ou le minimum possible). Pensez également à ne proposer qu’un cadre à la fois.

Enjoy !

 

Atelier de vie pratique : Transvaser avec des pinces et des cuillères

Assalamu alaykum / Bonjour,

Aujourd’hui nous vous proposons un atelier de vie pratique, grand classique de la pédagogie Montessori : transvaser avec des pinces et des cuillères. Celui-ci permettra à loulou de travailler préhension, motricité fine, capacité de concentration et d’autonomie ainsi que de perfectionner le geste de la pince (qui permet de tenir correctement un stylo).

Matériel :

– Pince à escargots

– Pince à linge

– Pince à épiler

– Ciseaux en bois

– Cuillères à soupe

– Cuillères à café

– Petits objets (pompons, coquilles d’escargots, marrons, bouchons, graines,…)

– Bols de la même couleur (une couleur par atelier : deux verts, deux bleus, deux rouges par exemple)

Déroulement :

– Proposer à l’enfant un plateau avec un bol qui contient quelques petits objets et un bol vide de couleurs identiques

– Mettre un des pinces ou des cuillères sur le plateau à proximité des bols

– Montrer à l’enfant comment transvaser à l’aide de la pince (ou de la cuillère) les objets d’un bol à l’autre

– Le laisser reproduire le geste sans intervenir

– Lui proposer ensuite un autre plateau avec d’autres objets à transvaser et un autre outil pour effectuer le transvasement

Variation :

Vous pouvez également jouer en famille autour de cet atelier avec le Jeu de transvasement “Tipsi”. Mais attention, ne soyons pas vaches, laissons nos loulous gagner parfois…

 

 

 

Qu'est ce que la méthode Montessori ?

En plus de co-gérer le site ummatyshop.fr avec mon époux, je suis rédactrice pour le site akhawates.fr que je vous invite à découvrir. Je profite de l’ouverture de notre blog officiel pour vous faire partager quelques uns de mes articles.

Voici Oum Ummaty Shop en mode rédactrice :

La méthode montessori…

On entend souvent ce terme sans forcément savoir ce qu’il signifie et ce qu’il renferme. Aujourd’hui, pour vous : petit cours de rattrapage sur cette méthodologie.

Cette pédagogie tire son nom de Maria Montessori, première femme médecin en Italie. Celle-ci avait dédié ses recherches aux enfants présentant un grand retard mental et c’est à partir de là qu’elle a développé sa méthodologie qui s’adapte également aux autres enfants. Puis, en 1907, la première école dite “montessori” ouvre à Rome.

 

La méthode montessori se base sur  plusieurs principes :

– Les périodes sensibles : c’est à dire les périodes où l’enfant sera susceptible de développer une compétence.

– Un matériel sensoriel spécifique destiné à l’apprentissage qui, selon Maria Montessori, passe par les sens.

– Un matériel qui permet l’auto-correction

.

Cette pédagogie (pour la période des 3-6 ans) se résume en une phrase : “Aide moi à faire seul”.

L’enfant va seul vers un matériel et il choisit celui qu’il souhaite manipuler. Petit à petit, il construira son apprentissage.L’enseignant a un rôle très différent de celui de l’enseignant classique : il présente le matériel à l’enfant et se place ensuite en retrait laissant l’enfant en autonomie.

L’avantage de cette méthode est de respecter le rythme de chaque enfant, mais également de se concentrer sur l’élève individuellement et non sur la classe en tant que groupe. En général, les classes de type montessori sont des classes avec de très petits effectifs, pour que les “guides” (nom donné aux enseignants dans cette pédagogie) puissent mettre en oeuvre ceci.

Les pays du nord et les USA l’utilisation des pédagogies alternatives et beaucoup plus développée. Ayant été instruite moi-même par la méthode montessori jusqu’en 6ème, je ne peux que déplorer ce retard dans notre pays car je pense que les enfants ont tout à gagner à être un peu plus écoutés et respectés dans leurs rythmes.

 

Lien original de l’article : http://akhawates.fr/actualites/quest-ce-que-la-methode-montessori/

ummaty_shop
error: Contenu protègé