Idée d’activité : Jeu de paires avec des feuilles d’arbre #DIY

Idée d’activité : Jeu de paires avec des feuilles d’arbre #DIY

Idée d’activité : Jeu de paires avec des feuilles d’arbre #DIY

Assalamu alaykum / Bonjour,

Il y a un an, pour le magazine akhawates.fr, je vous proposais cette super activité qui ne nécessite pas beaucoup de matériel et qui s’avère être très instructive et ludique.

Voici le texte de cet article :

Idée d’activité : Jeu de paires avec des feuilles d’arbre #DIY


Dans la série « comment occuper mes enfants ? », je vous propose aujourd’hui de fabriquer un jeu vous-même.

Je suppose que vous connaissez toutes le jeu du mémory ? Mais si, vous savez, le jeu composé de plusieurs cartes qui vont par paires. On les retourne et il faut retrouver les deux identiques. Celui qui retrouve le plus de paires gagne. Vous voyez ?

Nous allons réaliser nous-mêmes un jeu de paires qui fera le bonheur des vos enfants tant pendant la fabrication que par la suite, quand ils joueront avec in shâ a LLAH.

Voici « Le jeu de paires avec des feuilles d’arbres ».

Matériel nécessaire :

  • papier cartonné type canson de couleur
  • 6 paires de feuilles d’arbre différentes
  • colle
  • crayon à papier
  • ciseaux
  • règle
  • film transparent adhésif
  • livre épais ou presse-feuille

Etape 1 : Aller avec votre enfant en forêt ou dans un parc pour ramasser des feuilles. Il en faut 12 en tout et qu’à chaque fois il y en ait 2 identiques. Il vous faut 6 paires de feuilles en fait. Nettoyer les soigneusement et faîtes les sécher sous presse ou dans un gros livre.

Etape 2 : Tracer sur la feuille cartonnée de type canson 12 carrés de 5 cm de côté (il faut que les feuilles soient de cette taille ou un peu plus petites). Découper les carrés.

Etape 3 : Coller au centre de chaque carte une feuille.

Etape 4 : Recouvrir les cartes de film transparent adhésif ou les plastifier pour que ça ne bouge pas.

Etape 5 : Jouer !!! Et en profiter pour essayer de repérer de quel arbre ou de quelle plante viennent les feuilles et apprendre leurs noms.

Testé et approuvé by l’équipe Ummaty Shop , Enjoy !

Article original ici : http://akhawates.fr/actualites/idee-dactivite-jeu-de-paires-avec-des-feuilles-darbre/
L’immunisation rhésus foeto-maternelle Rh-D

L’immunisation rhésus foeto-maternelle Rh-D

L’immunisation rhésus foeto-maternelle Rh-D

Assalamu alaykum / Bonjour,

Je partage avec vous un article que j’ai écrit l’an dernier pour le magazine en ligne akhawates.fr (ICI). Il traite d’un thème méconnu mais pourtant de la plus haute importance pour les femmes concernées.

Il s’agit de :

L’immunisation rhésus foeto-maternelle Rh-D

C’est un sujet qui concerne seulement 15% de la population française mais il est pourtant d’une importance capitale pour les femmes qui font partie de ce pourcentage. Les concernées sont celles dont le rhésus sanguin est négatif (-) : A-, B-, AB- et O-

Les femmes appartenant à un des groupes sanguins cités ci-dessus ont le risque d’être victimes de l’allo-immunisation rhésus foeto-maternelle.

Ce terme un peu barbare et pour le moins complexe mérite d’être expliqué.

Chaque individu est différent et cette différence s’exprime dès nos cellules sanguines. les globules rouges portent sur leurs membranes des marques qui définissent le groupe sanguin. Le groupe Rhésus, présent chez 85% de la population est une de ces marques : c’est le groupe de rhésus D-positif (RH1). Les personnes dont les globules rouges ne portent pas cette marque sont de rhésus D-négatif (RH-1).

Lorsqu’une femme de rhésus D-négatif est enceinte d’un bébé qui a hérité de la marque génétique rhésus D positif (par son père), le passage de cellules sanguines du bébé dans la circulation sanguine de la mère peut entraîner une production d’anti-corps anti-rhésus D et provoquer ce qu’on appelle l’allo-immunisation foeto-maternelle RH-D.

Pour faire simple : si la mère a des saignements et que son sang entre en contact avec celui du fœtus, le corps de la mère peut développer des anti-corps contre son bébé de la même façon que le corps fabrique des anti-corps contre les microbes quand on est malade.

Pourquoi ? Car le fœtus de rhésus positif portera sur ses globules rouges la marque + et que le corps de la mère ne connait pas cette marque, puisqu’elle est elle-même -. Quand le corps humain perçoit quelque chose d’inconnu, il met ses défenses en alerte et attaque.

Lors d’une première grossesse, cela peut n’avoir aucune conséquence. Par contre, lors des grossesses suivantes, le corps de la mère, ayant gardé en mémoire cette “intrusion”, fabriquera de très nombreux anti-corps qui passeront la barrière du placenta et détruiront les globules rouges du fœtus . Cela provoquera une grave anémie pouvant entraîner des dommages pour le cerveau du bébé dans les cas les plus graves.

.

Comment se prémunir contre cela ?

Lors de sa grossesse, une femme de rhésus négatif aura un suivi particulier avec des injections d’immunoglobulines anti-Rh-D à différents moments bien précis (à voir avec la sage-femme ou l’obstétricienne).

Pour faire simple : pendant la grossesse et lors de l’accouchement, la mère devra effectuer une sorte de “vaccin” (intra veineux ou intra-musculaire) qui empêchera le corps de développer ces fameux anti-corps dont l’action peut être dramatique pour le bébé et ceux à venir. Un suivi à l’aide de prise de sang qui vérifieront les RAI (c’est à dire où en sont ces anti-corps) sera également effectué.

Au vu de l’avancé actuelle de la science, mais tout d’abord grâce à Allah, cette différence de marquage sanguin n’est plus un problème dans la majorité des cas. Cependant, nous nous devons nous, mamans ou futures mamans, d’être au courant de cela pour nous prémunir et pour pouvoir en informer nos filles et nos sœurs.

N’hésitez pas à demander à faire votre carte de groupe sanguin auprès de votre médecin généraliste afin de savoir si vous faîtes partie des fameux 15%. Et lors de votre mariage, demandez à votre époux quel est son rhésus afin de faire toutes les causes pour éviter l’allo-immunisation foeto-maternelle bi idhni-LLAH.

.

Qu’Allah facilite à toutes et guérisse les malades

Mon bébé a-t-il assez de lait ?

Mon bébé a-t-il assez de lait ?

Assalamu alaykum / Bonjour,

Je me permets de partager aujourd’hui avec vous un article que j’avais écrit pour akhawates.fr

Le thème : L’allaitement.

Et voici l’article :

“Les mamans allaitantes se sont souvent posées cette question : ai-je assez de lait ? mon bébé est-il suffisamment rassasié ?

.

J’ai lu récemment un article de la LLL (La Leche League) qui traitait ce sujet et qui donnait certaines “astuces” qui permettent de répondre à cette interrogation. Je vous fais partager celles-ci ici bi idhni LLAH :

– Dès le 3ème jour de vie de l’enfant, on doit pouvoir l’entendre déglutir à chaque succion au début de la tétée

– La perte de poids ne doit pas dépasser 7% du poids de la naissance pendant les 4 premiers jours

– La majorité des bébés tètent en moyenne entre 8 et 12 fois par jour (entre 1h30 et 3h entre chaque tétée)

– La peau du bébé est douce, souple; lui-même est bien éveillé, tonique et s’intéresse au monde qui l’entoure

– Bébé sourit : ça signifie qu’il est bien nourrit alhamduliLLAH

.

A cela, j’ajouterai un conseil que la sage-femme qui m’a suivi pour loulou number 1 m’avait donné : regardez les oreilles de votre amana. Si celles-ci bougent, c’est que le muscle de la mâchoire travaille correctement et que le bébé tète correctement.

.

N’oubliez jamais que l’allaitement ne doit pas faire mal. Alors si tout ne se met pas en place comme prévu, n’hésitez pas à contacter une professionnelle qui saura vous aider à rectifier le tir pour que votre bébé puisse bénéficier de la grande ni3ma qu’est le lait maternel in shâ a LLAH.

.

Qu’Allah ta3la facilite à toutes les mamans allaitantes !”

.

Source : http://akhawates.fr/actualites/mon-bebe-a-t-il-assez-de-lait/

Les pommes de pins à peindre #parquoicommencer

Assalamu alaykum / Bonjour,

Tout à fait de saison et idéal pour amuser son mini loulou quand on ne sait pas #parquoicommencer : les pommes de pins à peindre !

C’est un article que j’avais écrit pour akhawates.fr, et pour vous, mes chères lectrices, le voici :

 

“Les vacances d’hiver ont commencé ! Il fait beau alhamduliLLAh mais parfois encore un peu froid pour rester dehors longtemps…

Aujourd’hui, je vous propose donc une activité qui vous permettra de profiter du grand air puis de rentrer vous réchauffer avec vos loulous.

Nous allons donc ramasser des pommes de pin puis les décorer avec de la peinture.

.

Matériel :

– un panier pour ramasser vos pommes de pin

– des pommes de pin (que vous allez ramasser)

– de la peinture non toxique

– des pinceaux

.

Déroulement de l’activité :

– Habillez chaudement vos loulous, prenez votre panier et partez dans un parc à la recherche de pomme de pin

– Rentrez chez vous pour la suite de l’activité (bon ok, les loulous ont le droit de courir encore un peu avant de rentrer ^^)

– Une fois chez vous, lavez vos pommes de pin avec un peu d’eau (mais pas trop pour ne pas les abîmer)

– Séchez les avec une serviette

– Installez votre peinture et vos pinceaux, remontez les manches des loulous

– Amenez leur des pommes de pin et bismiLLAH… C’est parti ! Laissez parler leurs âmes d’artistes en herbe !

– Ensuite laissez sécher les œuvres et une fois sèches, offrez les aux papis, aux mamies, aux tontons et tata… Ça fait toujours plaisir.

.

C’est une activité simple et assez connue mais c’est vraiment une activité que la loulou family a beaucoup apprécié car il y a une vraie continuité : aller ensemble ramasser les pommes de pin, peindre ensemble puis les offrir.

.

Enjoy !”

 

L’article original est ICI

La mosaïque en papier crépon

Assalamu alaykum / Bonjour,

Je partage à nouveau avec vous une activité manuelle sympa que j’avais réalisé en tant que rédactrice pour akhawates.fr : La mosaïque en papier crépon.

Voici l’article :

C’est l’hiver : Il fait froid, il fait gris, il pleut,…
Certes, l’hiver est la meilleure saison pour le croyant.
Cependant, il est plus difficile d’occuper les enfants durant cette saison.
Je vous propose donc une petite activité papier crépon que l’on peut réaliser avec son enfant dès l’âge 2 ans.
Le matériel nécessaire est le suivant :
– du papier crépon de toutes les couleurs
– de la colle non-toxique
– des ciseaux pour enfant
– du papier type canson
Voici le déroulement de l’activité :
– découpez des bandes de papier crépon
– dessinez un modèle au choix de l’enfant sur la feuille canson (papillon, arbre, fleur,…)
– recouvrir le modèle de colle
– déchirez de petits morceaux de papier crépon et les rouler en petites boules
– les disposer sur le modèle
L’enfant réalisera ainsi une jolie image très colorée et tout en relief qui le rendra très fier !
Et surtout, cette activité l’occupera un long moment in shâ a LLAH…
Testée et approuvée by L’Equipe Ummaty Shop !
Enjoy !
Et l’article original se trouve ICI
La peinture à balles pour une toile ultra-originale

La peinture à balles pour une toile ultra-originale

La peinture à balles pour une toile ultra-originale

La peinture à balles pour une toile ultra-originale

Assalamu alaykum / bonjour,

Je partage avec vous un article que j’ai écrit pour un magazine*, il y a quasiment 2 ans :

Je me présente : Je suis Oum Adam, maman de famille nombreuse et IEFeuse, enseignante de “Français Langue Etrangère”, passionnée par l’éducation positive et les découvertes neuro-scientifiques en lien avec l’instruction, et et et… bien d’autres choses encore, que vous découvrirez avec le temps…

Vous l’avez compris : les enfants, leur éducation et tout ce qui s’y rapporte, sont des sujets qui m’intéressent au plus haut point. A travers ce blog, en m’inspirant de ce que j’ai déjà fait avec ma petite famille, je vais essayer de vous donner des idées d’activités pour vos loulous in shâ a LLAH…

Nous commençons aujourd’hui avec la peinture à balle.

Non, on ne parle pas d’un combat de paintball, je vous rassure…

Laissez-moi vous expliquer de quoi il est question. Motricité fine, préhension,  coordination oeil/main et découverte des textures et des formes, voilà autant de termes qui seront mis à l’honneur dans cette activité.

Pour la mettre en oeuvre, il vous faut :

– Des balles ou des billes

– Des récipients dans lesquels les balles rentrent facilement

– De la peinture ( plusieurs couleurs de préférence)

– Une grande boite type boite à chaussure

– Des feuilles cartonnées de type canson

 

Déroulement de l’activité :

– Versez dans chaque récipient de la peinture d’une couleur différente

– Placez une balle dans chaque récipient

– Mettez une feuille canson dans une boite à chaussure

– Dîtes à votre petit-bout de prendre une balle et de la placer dans la boite, sur la feuille

– Laissez le manipuler la boite dans tous les sens pour que la balle « dessine » de grandes traînées de peinture sur la feuille

– Reposez la balle dans son récipient et recommencez avec une autre couleur et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’enfant trouve l’oeuvre à son goût.

Bon courage pour le nettoyage… Mais vous verrez, ça vaut le coup : une jolie peinture très originale et une activité amusante pour pitchoune.

Amusez vous bien et n’hésitez pas à nous faire partager le résultat in shâ a LLAH…

* Article écrit initialement pour Sunna Magazine en Mai 2015

Ma journée en mode unschooling

Qu’est ce que l’unschooling ? Pour vous donner une petite idée, j’ai raconté une journée “unschooling” chez la famille Ummaty Shop pour le site akhawates.fr

Retrouvez l’article original ici : http://akhawates.fr/actualites/ma-journee-en-mode-unscholling/

Et voici mon texte :

L’école à la maison, l’instruction en famille, instruire mes enfants chez moi… C’est tout de suite ce que j’ai souhaité faire en devenant maman.

Du coup, bonne élève bien disciplinée, j’ai attaqué aux 2 ans tapantes de loulou number 1 dans un petit coin classe aménagé, avec son bureau, un tableau accroché au mur, des stylos, un cahier, un emploi du temps  très strict… Bref : toute la panoplie du parfait petit écolier !

 

Les mois sont passé…

Loulou number 2 est né, puis loulou number 3 (Qu’Allah me les préserve).

 

Et là, j’ai appris à lâcher.

Les loulous m’ont appris à lâcher.

 

Et nous sommes maintenant en mode unschooling assez souvent.

 

Mes enfants ne sont plus à un bureau en attendant que le savoir viennent à eux, c’est eux qui cherche le savoir dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin.

L’appartement est adapté de façon à leur laisser le maximum d’espace et d’autonomie et moi, j’essaye de ne plus me stresser.

Je les laisse faire, découvrir, apprendre à leurs rythmes.

 

Je sais que cela peut sembler très abstrait alors j’ai décidé de vous décrire une journée en mode unschooling dans notre petite bulle.

 

Pour vous permettre de vous situer un peu mieux : loulou number 1 a 4 ans et demi, loulou number 2 a 3 ans et loulou number 3 est un bébé loulou de 5 mois.

 

– 7h : Lever des loulous et de oum loulou (moi ^^)

 

– 7h10 : Loulou number 1 en mode puzzle des chiffres qui récite “wahid, ithnaÏne,…” assis par terre sur le tapis pendant que loulou number 2 déjeune.

 

– 8h : Loulou number 1 déjeune pendant loulou number 2 construit une kaaba avec ses legos. C’est l’occasion de discuter avec lui du cube (la figure géométrique)

 

– 9h – 11h : Bébé loulou allongé sur le tapis gazouille… Aujourd’hui nous avons décidé de faire une carte de bon rétablissement pour une personne de la famille. Donc on y va : on colle les gommettes, on peint, on découpe, on colle, on recopie le prénom de la personne plusieurs fois sur un brouillon avant de l’écrire sur la carte. Wahou ! Loulou number 1 et loulou number 2 peuvent être fiers de leur travail. Demain, nous irons à la boite aux lettre poster cette carte. Ce sera l’occasion d’une balade in shâ a LLAH.

 

– 11h : Préparation du repas “oh regarde elle est orange cette carotte, orange c’est bourtouQaly”

 

– 12h-13h30 : Repas puis petit moment de calme. Bébé loulou ronfle pendant que je lis une histoire à Loulou number 1 et que Loulou number 2 recommence à faire une kaaba… avec des cubes en bois cette fois. Loulou number 1 se rend compte qu’on a une glotte au fond de la gorge. Mais au fait, qu’est ce qu’un glotte ? Et bien, nous allons chercher ensemble à quoi elle sert. Saviez- vous que la glotte est une sorte de feu rouge qui fait le tri entre les aliments qu’elle envoie dans l’estomac et l’air qu’elle envoie dans les poumons ? Ajib ! SubhanaLLAH. Loulou number 2 conclura ainsi : “C’est Allah qui nous a fait comme ça !”

 

– 14h : Direction la ludothèque… Alors là ! Autant vous dire que chez nous la ludothèque, c’est THE sortie. Jeux de  société, jeux d’imitations (petite cuisine, mallette de docteur,…) : c’est le bonheur des loulous. Nous y restons jusqu’à 17h presque !

 

17h : Retour de la ludothèque et pliage du linge. Loulou number 1 veut essayer de plier un sarouel. Je lui montre. Loulou number 2 préfère rouler les torchons au lieu de les plier… “Mais non regarde mon cœur, on va faire un joli carré” “Non ! Je veux les rouler” Ok. Chacun son style !

 

– 18h : fin de notre belle journée.

 

Avant le repas et la douche, nous récapitulons toutes les belles choses que nous avons vues ensemble : les chiffres, le cube, le carré, découper, coller, écrire, marcher sans courir sur la route pour aller à la ludothèque, les copains de la ludothèque qui sont gentils, ceux qui ne le sont pas, les histoires qu’on veut lire ce soir, la glotte, et… ce qu’on aimerait faire demain in shâ a LLAH.

 

Nous avons pleins d’idées, envie d’apprendre encore pleins de choses ! C’est vrai ça : est-ce que la glotte grandit quand on grandit ?

 

Bonne question !

On verra ça demain in shâ a LLAH…

 

La bouleversante (et stressante) arrivée de bébé

Oum Ummaty Shop a encore une fois enfilé sa casquette de rédactrice pour akhawates.fr avec une article traitant de l’arrivée de bébé. Voici le texte :

Bébé est là ! Enfin ! Cela fait 9 mois que vous l’attendiez…
Durant ces 9 mois, vous avez pensé à tout : ce qu’il allait porter, où il allait dormir, à quelle heure, comment vous alliez le transportez, si vous alliez l’allaiter ou non, etc… Bref, une logistique au top !
Cependant, rien ne se passe comme prévu : ce bébé tant souhaité est là mais il pleure, il râle, il a des coliques, il ne dort pas, il régurgite, et vous, vous n’avez plus le temps de RIEN !
Chacune y va de son conseil, la maman, la belle-maman, les copines, les sœurs et même le mari : “tu le portes trop”, “tu n’as peut-être pas assez de lait”, “ne dors pas avec”, “tu lui donnes de mauvaises habitudes”…
Puis la minute suivante, on vous dit le contraire.
C’est un casse-tête.
Et c’est surtout très culpabilisant pour la nouvelle maman que vous êtes.
Culpabilisant aussi pour la musulmane qui n’arrive plus à trouver cinq minutes pour lire ne serait-ce qu’une page de Coran.
Alors, akhawates, on se détend !
On ferme les écoutilles, et on avance !
Après tout, ce bébé c’est le vôtre. Vous savez mieux que quiconque ce dont il a le besoin.
Fiez vous à votre instinct de mère… même si c’est tout neuf.
Revenez également au Coran et à la Sounnah : vous y trouverez de nombreux outils !
Tout d’abord, concernant l’allaitement, nous savons qu’Allah ta3la a dit (dans le sens rapproché de Sa Parole) : “Et les mères qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets.  Au père de l’enfant de les nourrir et vêtir de façon convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n’a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l’héritier. Et si après s’être consultés, tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l’usage. Et craignez Allah, et sachez  qu’Allah observe ce que vous faites.” (Sourate Al Baqara, Verset 233).
De ce verset, nous tirons la grande importance de l’allaitement donc on oublie les conseils “bienveillants” qui vont dans le sens “donne lui un biberon, et il sera calé pour la nuit, tu pourras dormir”…
En même temps, on ne perd pas de vue qu’Allah azzawajal est Ar-Rahman, Ar-Rahîm, Il n’impose à aucune âme ce qu’elle ne peut supporter ; donc si on ne peut pas allaiter, il ne faut pas s’auto-flageller et imaginer que l’on est la pire mère au monde pour autant !
Des structures existent (la Leche League notamment) pour vous aider à mettre en place un allaitement serein, n’hésitez pas à les contacter. Ces personnes sont des pro de l’allaitement et seront plus à même de vous aider que les mamans, belles-mamans et copines réunies.
Ensuite, notons que l’emmaillotage est une pratique recommandée dans l’Islam; L’Imam Ibn Qayyim Al Jawziyya, rahimuLLAH, dit à propos de cela : “Il convient de ne pas négliger de le langer et de l’emmailloter même si cela lui est difficile à supporter, jusqu’à ce que son corps soit solide, ses membres forts et qu’il puisse s’assoir. Quand il devient ainsi souple, on peut, sans négligence l’entraîner aux mouvements, à se tenir debout doucement jusqu’à ce qu’il puisse faire cela de lui même.” (source : Les préceptes islamiques relatifs au nouveau-né).
Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre avec un drap classique, vous pourrez trouver sur le net ou dans les boutiques, des couvertures dites “miracle” qui vous faciliteront la vie. Pour l’avoir testé sur mes enfants, je me permet de vous recommander vivement la couverture miracle de Red Castle : pratique et super simple à utiliser pour les nulles du pliage comme moi.
Et pour tous les petits maux de bébé (croûtes de lait, coliques, rhume,..), n’oubliez pas de vous tourner vers la médecine prophétique : le miel, habba sawda ,…
Vous concernant, vous avez besoin de repos et d’organisation. ce sont les deux maîtres mots qui vont vous permettre de tenir cette petite entreprise qu’est votre famille et que vous devez faire tourner. Dans un premier temps, essayez autant que possible de dormir quand bébé dort (enfin!). Puis, essayez de garder toujours un petit temps pour votre religion, fixez vous un objectif, même minime, mais tenez vous-y. Par exemple: lire un verset par jour. Ca semble peu mais si on arrive à s’y tenir quotidiennement c’est énorme et surtout, votre cœur restera ainsi attaché à Allah ta3la et votre moral remontera in shâ a LLAH !
N’oublions jamais que c’est LUI, Allah Ar-Razzaq qui nous a accordé cette immense ni3ma d’être mamans…
Pour terminer mes chères sœurs, je voudrais vous faire partager ce merveilleux hadith qui renferme un véritable trésor :
Ali Rapporte que sa femme Fatima s’est plainte de la fatigue causée par le travail du grain (dans une version du Hadith il est mentionnée que cette tache ménagère lui avait fait des marques au niveau des mains et les avait abimées et que cela avait provoqué chez elle des douleurs au niveau du cou ou du haut de la poitrine) et elle entendit qu’on avait donné au Prophète un servant, c’est pourquoi elle alla le voir pour qu’il lui en accorde un (afin de l’aider dans ses travaux), mais il ne répondit pas à sa demande.
Elle se rendit donc chez Aicha qui rapporta cela au Prophète qui vint nous voir alors que nous étions couchés.
Nous nous apprêtions à nous lever mais il nous dit :
” Restez où vous êtes, Vous indiquerais-je ce qui est meilleur que ce que vous m’avez demandé ?
Lorsque vous aller vous coucher, dites :
Allahou Akbar 34 fois,
Al Hamdulilah 33 fois
et Soubhanallah 33 fois.
Cela est meilleur que ce que vous m’avez demandé.”  (Rapporté par al Boukhari et Mouslim).
Vous voilà donc ainsi armées de la meilleure des façons pour faire face à cette arrivée si bouleversante de bébé…
Qu’Allah azzawajal  nous facilite à toutes l’éducation de nos enfants !

Lien de l’article original : http://akhawates.fr/actualites/la-bouleversante-et-stressante-arrivee-de-bebe/

Qu'est ce que la méthode Montessori ?

En plus de co-gérer le site ummatyshop.fr avec mon époux, je suis rédactrice pour le site akhawates.fr que je vous invite à découvrir. Je profite de l’ouverture de notre blog officiel pour vous faire partager quelques uns de mes articles.

Voici Oum Ummaty Shop en mode rédactrice :

La méthode montessori…

On entend souvent ce terme sans forcément savoir ce qu’il signifie et ce qu’il renferme. Aujourd’hui, pour vous : petit cours de rattrapage sur cette méthodologie.

Cette pédagogie tire son nom de Maria Montessori, première femme médecin en Italie. Celle-ci avait dédié ses recherches aux enfants présentant un grand retard mental et c’est à partir de là qu’elle a développé sa méthodologie qui s’adapte également aux autres enfants. Puis, en 1907, la première école dite “montessori” ouvre à Rome.

 

La méthode montessori se base sur  plusieurs principes :

– Les périodes sensibles : c’est à dire les périodes où l’enfant sera susceptible de développer une compétence.

– Un matériel sensoriel spécifique destiné à l’apprentissage qui, selon Maria Montessori, passe par les sens.

– Un matériel qui permet l’auto-correction

.

Cette pédagogie (pour la période des 3-6 ans) se résume en une phrase : “Aide moi à faire seul”.

L’enfant va seul vers un matériel et il choisit celui qu’il souhaite manipuler. Petit à petit, il construira son apprentissage.L’enseignant a un rôle très différent de celui de l’enseignant classique : il présente le matériel à l’enfant et se place ensuite en retrait laissant l’enfant en autonomie.

L’avantage de cette méthode est de respecter le rythme de chaque enfant, mais également de se concentrer sur l’élève individuellement et non sur la classe en tant que groupe. En général, les classes de type montessori sont des classes avec de très petits effectifs, pour que les “guides” (nom donné aux enseignants dans cette pédagogie) puissent mettre en oeuvre ceci.

Les pays du nord et les USA l’utilisation des pédagogies alternatives et beaucoup plus développée. Ayant été instruite moi-même par la méthode montessori jusqu’en 6ème, je ne peux que déplorer ce retard dans notre pays car je pense que les enfants ont tout à gagner à être un peu plus écoutés et respectés dans leurs rythmes.

 

Lien original de l’article : http://akhawates.fr/actualites/quest-ce-que-la-methode-montessori/

ummaty_shop
error: Contenu protègé